Doddie Weir atteint de maladie neuromotrice

Doddie Weir, ancienne étoile écossaise du rugby, a déclaré récemment être atteint d’une maladie neuromotrice incurable. Plusieurs fois champion d’Ecosse avec des clubs comme Melrose RFC, George Wilson Weir, de son vrai nom, a pris sa retraite en 2000 après dix brillantes années au premier plan du rugby écossais. Agé actuellement de 47 ans, cet athlète remarquable a déclaré avoir une maladie neuromotrice, déclaration qui a mobilisé famille, ami et même la fédération écossaise pour lui témoigner leur soutien.

Le parcours de Doddie Weir en quelques mots

La carrière internationale de Doddie Weir a commencé en 1990 lors du match Ecosse – Argentine et son premier club a été Stewart’s Melville FP RFC, un club d’Edimbourg. Il a participé à trois coupes du monde, en 1991, en 1995 et en 1999. Avec Melrose RFC, il remporte cinq fois le championnat d’Ecosse. Et avec 61 sélections nationales, il a participé plusieurs fois au Tournoi des cinq nations avec un effort couronné de la coupe en 1999. A la fin de sa carrière, il joue aux Lions britanniques, au Newcastle Falcons et termine officiellement sa carrière de rugbyman avec The Borders.

Maladie neuromotrice et rugby

Doddie Weir n’a pas apporté plus de précision sur sa maladie neuromotrice et n’a rien déclaré au sujet d’une relation entre cette maladie et le rugby. Par ailleurs, aucune étude n’a encore démontré un lien direct entre rugby et maladie neuromotrice, surtout qu’il existe différents types de maladies neuromotrices souvent dues à une atteinte des fibres musculaires ou des éléments de l’unité motrice. Pour ce qui est des risques du rugby, comme il n’y a pas de risque zéro, on peut en citer quelques-uns des plus courants. A commencer par la fracture de la clavicule, la luxation de l’épaule, la fracture de la cheville ou encore le traumatisme crânien.