Jeux Olympiques 2020 : Accord tenu entre les fédérations chinoises et allemandes du football

La préparation des Jeux olympiques 2020 est à son summum en Chine. Si Tokyo a été choisi pour accueillir les représentants des meilleures équipes du monde entier en 2020, le pays ne prend pas du tout à la légère la préparation de l’événement lui-même, mais aussi celle de ses propres joueurs. Pour preuve la Chine a décidé que la sélection chinoise des moins de 20 ans va jouer en 4e division allemande, une décision qui découle de l’accord passé entre les fédérations chinoises et les fédérations allemandes du football.

Selon la presse locale, cette décision a pour objectif d’aider l’équipe chinoise des moins de 20 ans à s’entraîner et à évoluer bien avant le commencement des Jeux olympiques. Toujours selon la presse locale, il s’agit de l’application de l’accord entre la Fédération allemande et les Chinois. Cela devrait être officialisé le 5 juillet prochain lorsque le président chinois visitera Berlin. Bien sûr, l’objet de sa visite ne sera pas à proprement parler ce projet, mais cela a plutôt un rapport avec le G20 de Hambourg qui se déroulera le 7 et le 8 juillet prochain.

Le magazine allemand du football a confirmé que les 19 clubs de la division allemande ont accepté cet accord et ce projet. En fait, chaque équipe a deux manques pendant la saison et cela va leur permettre de disputer des matchs avec les équipes chinoises. En revanche, on sait que les résultats ne seront pas pris en compte au classement. L’intérêt est en fait que la sélection chinoise qui sera basée en Allemagne pourra évoluer à l’extérieur de la division. Or, ailleurs, il est fortement possible que chez d’autres clubs, ces équipes puissent être rémunérées à 15000 euros.

Dans tous les cas, les équipes sont d’accord avec ce projet et selon le vice-président de la DFB même, cet accord est favorable au football et ne sera que bénéfique pour toutes les équipes de football chinoises et allemandes.

Un accord pour progresser dans le football

Signé en novembre 2016, ce partenariat entre les Chinois et les Allemands a pour but ultime de faire en sorte que le foot soit de plus en plus aimé et apprécié. Mais il a aussi pour objectif d’aider les équipes à devenir de plus en plus performantes. C’est surtout Pékin qui a comme ambition de devenir une quasi-superpuissance du football du moins d’ici 2015. Dans tous les cas, le président chinois est un grand fan du foot. Il a déjà promis à son pays de s’occuper encore mieux de la fédération du foot et de faire en sorte que la Chine remporte un jour la Coupe du monde.

Rappelons enfin que les Jeux olympiques 2020 seront surtout marqués par des disciplines plus jeunes et plus urbaines comme l’avait mentionné le Comité international. Il est donc sûr que les équipes seront de plus en plus jeunes, ce qui justifie une fois de plus la décision des Chinois par rapport à cet accord passé avec les Allemands.